Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil / Travailler au CPAS / Témoignages / Témoignage de Stéphane
Actions sur le document

Témoignage de Stéphane

Prénom: Stéphane
Job: assistant social en chef de secteur
Département: Service Social Général

Stéphane Jochmans Assistant Social en Chef

Parlez-nous de votre métier

Je suis assistant social en chef dans une antenne. Je suis responsable avec une collègue d’une équipe d’une quinzaine de personnes. On travaille en binôme.

Mon métier c’est de superviser le travail de l’équipe d’assistants sociaux. Je vérifie et transmets les dossiers sociaux au Comité de l’Action sociale. Je fais remonter à la hiérarchie les problèmes rencontrés sur le terrain et je propose des pistes de solutions. Quand il y a des problèmes j’interviens, je vais à la rencontre du public.

C’est ce métier-là que j’aime faire !

Qu’est-ce qui vous a attiré dans cette fonction ?

C’est intense, varié et au niveau humain, c’est très riche. Ici, c’est comme une seconde maison.
C’est quelque chose que je n’avais pas connu avant.

Je sais ce que j’ai à faire, mais ça représente peut-être 30% de mon temps de travail, le reste ce sont les imprévus. Ces imprévus peuvent être des demandes urgentes de la part des usagers, des demandes de la hiérarchie, remplir une mission particulière, analyser des nouvelles demandes d’aide complexes, vérifier un dossier qui a pu poser problème, faire les corrections nécessaires, échanger avec les collègues des autres services… Le service social général est un service de première ligne qui collabore avec les services de seconde ligne, la cellule Études et Formations, la cellule Emploi…

Pour plus d’informations sur le trajet d’insertion socioprofessionnelle du CPAS de Molenbeek-Saint-Jean, consultez nos pages Formations et emploi.

Il n’y a pas de routines, pas du tout. Il y a aussi tout le travail légal : il faut rester informé des nouvelles directives, vérifier la manière dont elles vont être appliquées dans notre CPAS, veiller à ce que les membres de l’équipe les appliquent correctement.

Travailler comme responsable, ça veut dire aussi manager, j’adore gérer et vivre au quotidien avec  l’équipe !

Le fait de travailler en binôme est également un avantage pour moi. C’est aussi enrichissant car il faut apprendre à travailler ensemble, à être d’accord, s’informer, arriver ensemble à un résultat sans pour autant tout faire en double.

Avez-vous dû suivre une formation particulière pour exercer ce métier ?

Au départ, je suis assistant social de formation. Par la suite ,j’ai eu la possibilité de passer des examens de promotion ici au CPAS. J’ai étudié la matière (les différentes lois, le management). Suite à mon examen, j’ai eu la possibilité de suivre plusieurs formations,  principalement en gestion d’équipe.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre le CPAS de Molenbeek-Saint-Jean ?

Dans les écoles, ils déconseillent de commencer sa carrière dans un CPAS. Pour moi justement, c’est l’endroit où il faut commencer…
J’ai travaillé dans des structures publiques, le logement social, puis j’ai été médiateur de dettes dans le domaine du logement social. C’était dans le secteur associatif. Ensuite, j’ai répondu à une annonce du CPAS pour un poste d’assistant social au service Contentieux. C’était la suite logique pour moi.
Le processus de recrutement m’a paru long. Après l’entretien, le dossier passe au Bureau Permanent qui est l’organe de décision devant lequel doivent passer tous les engagements. Pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude, c’est très long.

Le fait de passer d’une petite structure à un grand CPAS était aussi un grand changement pour moi, mais finalement j’ai rapidement fait la connaissance de tout le monde. C’est un travail où il faut échanger, on se téléphone, on n’est pas seul alors on apprend vite à connaitre les collègues. J’ai travaillé deux ans au service du Contentieux, puis je suis devenu AS en chef au service social général. J’ai toujours la même opinion du travail au CPAS : c’est une institution très intéressante et on fait un travail très gratifiant. Je me demande parfois pourquoi je n’ai pas postulé en CPAS dès ma sortie de l’école… et pourtant je suis très content de mon parcours, ce que j’ai appris avant m’est très utile. Cela m’a permis d’avoir une bonne compréhension du monde social en général et de ses interactions.

Mais bon, il n’y a pas de parcours idéal, j’ai des collègues qui ont commencé en CPAS et c’est bien aussi. Ce qui est bien, c’est quand des personnes avec des parcours variés se côtoient et travaillent ensemble.

Quel est, selon vous, le point fort du CPAS de Molenbeek-Saint-Jean en tant qu’employeur ?

C’est la possibilité d’évolution. Quand j’ai commencé, dans l’association qui m’employait, il y avait deux métiers. Je les ai faits, voila, je ne pouvais plus évoluer.
Ici, j’ai fait deux métiers et il y en a encore beaucoup d’autres.
Je ne parle pas que de faire carrière car ce n’est pas nécessairement aller vers un plus, mais tendre vers quelque chose de différent. C’est fantastique car on peut continuer dans l’institution et mettre nos nouveaux savoirs, nos expériences toujours au service d’autrui.

Quand on vient ici, la première chose à laquelle on pense c’est "comment est l’équipe ?"
Et parfois, quand un collègue a la possibilité de travailler ailleurs, ce qui le retient ici, c’est justement l’équipe.

© CPAS de Molenbeek-Saint-Jean - Rue Alphonse Vandenpeereboom 14 - 1080 Bruxelles
Tel.: 02/412.53.11 - E-mail: cpas.ocmw.1080@molenbeek.irisnet.be

Created and hosted by CIRB - Disclaimer