Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil / Documents / Programme de politique générale 2013-2018 / Infrastructure
Actions sur le document

Infrastructure

Solution pour manque d'espace au siège central - A. Vandenpeereboom 14

Accent sur habitat intergénérationnel et groupé

Développement d'un centre de soutien d'économie sociale

Aménagement au niveau des antennes sociales

Insertion socioprofessionnelle - Belle-Vue

Site Vandenboogaerde

Vieillesse Heureuse

Résidence Arcadia

Solution pour manque d’espace au siège central - A. Vandenpeereboom 14

Achat immeuble situé rue de l’Indépendance 56

Le siège social actuel n’est plus à même de répondre aux besoins des activités du CPAS. Au niveau urbanistique, l’immeuble de la rue de l’Indépendance est situé dans une zone mixte, ce qui signifie que, de base, l’installation de bureaux peut y être réalisée sans toutefois dépasser la surface de 500m2. Cette surface permet déjà dans une première phase de déménager une partie des services. Une demande de permis sera introduite dans le courant de cette première phase pour augmenter la surface de bureaux, ce qui permettra le déménagement d’autres services dans une seconde phase.

Effets sur occupation de l’immeuble A. Vandenpeereboom 14

Suite au déménagement de certains services vers l’immeuble rue de l’Indépendance, les locaux rue Vandenpeereboom seront réaménagés pour les services qui resteront.

Retour en haut de la page

Accent sur habitat intergénérationnel et groupé

Outre le maintien des formules de maisons Kangourou (rue de Bonne 4 et 10), une nouvelle formule d’habitat intergénérationnel est envisagée dans une propriété du CPAS située à la rue de l’Indépendance 112. Dans ce bâtiment, il est prévu d’aménager trois kots étudiants et deux appartements familiaux. Le développement d’un projet « kots étudiants – personnes plus âgées » est aussi envisagé dans l’immeuble sis rue P.V. Jacobs 25. Le rez-de-chaussée de cet immeuble sera, lui, aménagé en salles polyvalentes.

Retour en haut de la page

Développement d’un centre de soutien d’économie sociale

A l’arrière de l’immeuble sis rue P. V. Jacobs 25, un atelier au rez-de-chaussée jouxte la zone centrale de la cour du Relais, la maison d’accueil gérée par le Centre, à la Rue Vandenboogaerde 64. Cet espace étend la possibilité de concentrer sur un même site toutes les initiatives d’économie sociale liées directement ou indirectement au CPAS : A Vos Services, Déma-R-âges, Greenworks et d’autres initiatives que le CPAS souhaiterait encore développer dans ce domaine.

Retour en haut de la page

Aménagement au niveau des antennes sociales

C’est en tenant compte des conditions financières difficiles actuelles du Centre qu’il faudra mettre tout en œuvre pour accueillir l’usager de la façon la plus ouverte possible, de concevoir les antennes plus à taille « humaine » avec une attention toute particulière pour permettre un accueil plus convivial et fonctionnel. L’objectif est de créer les meilleures conditions possibles et de contribuer ainsi à diminuer l’agressivité de certains usagers, à laquelle doivent parfois les travailleurs de première ligne sont parfois confrontés.

Retour en haut de la page

Insertion socioprofessionnelle - Belle-Vue

Le projet Belle-Vue, projet de rénovation passive, a pour ambition de promouvoir l’insertion socioprofessionnelle (ISP). Il y concentrera des acteurs œuvrant en la matière. Le Centre y installera ses services ISP en y aménageant 1,5 plateau mis à sa disposition.

Retour en haut de la page

Site Vandenboogaerde

La rénovation de l’immeuble abritant la maison d’accueil Le Relais doit être poursuivie. Pour étaler les indispensables investissements, un crédit annuel de € 75.000 pendant toute la législature est prévu. En 2014, il est prévu :

  • la rénovation des installations de cuisine (pour répondre aux obligations imposées par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaine alimentaire) ;
  • des travaux pour rendre plus conviviales les salles à manger ;
  • la poursuite de la rénovation des sanitaires entamée en 2013.

Plusieurs aménagements sont encore à prévoir en 2015: renouvellement de la détection incendie, renouvellement du mobilier et le réaménagement d’une salle de séjour/espace enfants et jardin. L’inclusion du logement de la concierge dans la vision intégrale de ce bâtiment et une évacuation entière du contenu des caves auront des effets bénéfiques pour la gestion quotidienne de la maison d’accueil. Dans la partie droite du site, des services administratifs du Relais pourraient y être installés.

Retour en haut de la page

Vieillesse Heureuse

Le site Vieillesse Heureuse devrait faire partie intégrante de la maison de repos en offrant une autre formule de soins, style flat-résidence. Les flats actuels ont une surface de 35m2 seulement ; ils sont trop exigus pour donner une réelle perspective aux personnes âgées. Comme énoncé ci-avant, une étude sera entamée pour examiner la possibilité de transformer le volume de quatre flats actuels en trois résidence-flats futurs qui pourraient alors atteindre une surface de 48 m2 répondant ainsi aux normes imposées. La direction de ces flats pourrait être confiée à celle de la maison de repos.

Retour en haut de la page

Résidence Arcadia

Pour la maison de repos, la note de politique générale 2014 prévoit : le renouvellement des couloirs et espaces communs, l’aménagement d’un nouveau stock professionnalisé, le remplacement de la chaufferie en vue d’apporter des économies sur les frais d’énergie, un assainissement des zones actuelles de la chaufferie et l’installation d’adoucisseurs qui permettront de récupérer de l’espace ailleurs dans la Résidence qui pourrait répondre, à terme et en partie, au problème général d’espace d’archivage du CPAS. Il est aussi nécessaire de poursuivre les efforts visant la finalisation de la réaffectation de l’aile 5 (1er étage) dont une partie pourra être affectée à accueillir des services décentralisés du CPAS. Après le déménagement de l’antenne sociale du Haut, la réaffectation des locaux en zone de revalidation permettra de mobiliser les personnes âgées pour qu’ils gardent plus longtemps leur autonomie.

Un réaménagement graduel a déjà été entamé en optimisant l’utilisation de l’espace pour répondre aux normes relatives au nombre de chambres individuelles MRS en déplaçant les ateliers ergo et kiné vers des zones plus accessibles.

Des problèmes techniques seront également encore à résoudre. Citons le problème des ascenseurs, le remplacement du système d’appel infirmier, la rénovation des chambres et leur adaptation aux attentes actuelles au niveau confort (prises internet, prises de courant montées en hauteur, etc.), la poursuite de la mise aux normes du nombre de chambres individuelles et l’étanchéité et la stabilité de la cuisine.

Retour en haut de la page

© CPAS de Molenbeek-Saint-Jean - Rue Alphonse Vandenpeereboom 14 - 1080 Bruxelles
Tel.: 02/412.53.11 - E-mail: cpas.ocmw.1080@molenbeek.irisnet.be

Created and hosted by CIRB - Disclaimer